Après l'attentat contre le journal satirique Charlie Hebdo, et alors que la traque des suspects se poursuit, une journée de deuil national a été décrétée ce jeudi 8 janvier. Dans tout le pays, où les drapeaux ont été mis en berne pendant trois jours, des hommages ont été rendus à la mémoire des douze victimes. Dans les administrations, dans les écoles, dans les lycées, à l'Assemblée nationale, des milliers de personnes se sont recueillies en silence.