Le président français, Emmanuel Macron, présente ce jeudi sa stratégie de lutte contre la pauvreté. Un plan axé sur la prévention de la pauvreté dès le plus jeune âge et sur l’accompagnement vers l’emploi. L’une des mesures doit viser les crèches qui seront incitées par un système de bonus financier à accueillir les enfants des familles défavorisées. Selon les dernières données officielles, seuls 5% des enfants de moins de 3 ans issus de ces familles sont gardés en crèche contre 22% des parents plus aisés. La situation est particulièrement difficile pour les femmes qui élèvent seules leurs jeunes enfants et qui n’arrivent pas à concilier la vie familiale et professionnelle. Et c’est pour aider ces mères qu’une coopérative en Seine-Saint-Denis a mis en place une crèche pas comme les autres. Financée à 80% par la Caisse d’allocation familiale, elle a fait de l’insertion sociale des femmes son combat.