Ce mercredi, un nouveau service de VTC est lancé dans l’ouest de Paris et trois villes limitrophes de la capitale. Il s’appelle Kolett. Une référence à l’écrivaine et à la romancière. La particularité de cette plateforme : des voitures dédiées à la gent féminine exclusivement conduites par des femmes, avec des tarifs proches de ceux pratiqués par Uber, la firme américaine leader dans le service VTC. L’idée est de permettre à des conductrices d’exercer le métier de chauffeure car aujourd’hui, 95 % des chauffeurs VTC sont des hommes. Présentation d’un projet qui a aussi et peut-être surtout pour objectif de rassurer celles qui utilisent un service de VTC et qui sont susceptibles de subir des remarques déplacées.
Un reportage signé Stéphane Geneste,