Les éleveurs français dans la difficulté. Ils réclament depuis plusieurs mois une hausse des prix de la viande. Face aux sécheresses répétitives de ces dernières années, ils manquent de fourrage pour leurs animaux et sont obligés d'acheter des aliments. Or le prix des céréales a, lui, énormément augmenté: +35% pour le blé en un an, +30% pour le colza. RFI s'est rendu au marché aux bestiaux de Parthenay, dans l'Ouest de la France, là où la sécheresse frappe durement les exploitations.