Un nouveau procès s'ouvre aujourd'hui dans « l'affaire Tapie - Crédit Lyonnais ». L'homme d'affaires et cinq autres prévenus sont accusés d'escroquerie en bande organisée lors de l'arbitrage en 2008 qui avait décidé le versement de 404 millions d'euros par l'Etat en sa faveur. Après vingt-six ans de feuilleton judiciaire, le litige qui opposait Bernard Tapie à la banque Crédit Lyonnais sur le rachat d'Adidas n'en fini plus de rebondir et est devenu une véritable affaire d'Etat. Retour sur un des plus gros scandales politico-financiers de la Ve République.