Reportage France

Reportage France

RFI - Service France

Du lundi au vendredi, un reportage pour mieux connaître la société française et comprendre ses débats. Retrouvez les sujets traités par cette émission sur RFI SAVOIRS = http://savoirs.rfi.fr/

Podcast
En cours de lecture

Réussir quand on est un jeune migrant ou issu de l'immigration

-_REP__FRANCE_06_01_Reussir_quand_on_est_un_jeune_migrant_ou_issu_1_5_2015-15.mp3

-_REP__FRANCE_06_01_Reussir_quand_on_est_un_jeune_migrant_ou_issu_1_5_2015-15.mp3

Télécharger Télécharger ( 1,2 Mo )

La question de la jeunesse migrante et issue des migrations était au coeur d'un débat organisé par le Forum des organisations de solidarité internationale issus des migrations (Forim). Comment ces jeunes souvent diplômés - qui sont beaucoup plus exposés que les autres aux discriminations à l'emploi, mais aussi au chômage - font-ils pour s'en sortir et réussir ? Le Forim a donc engagé une réflexion pour être force de propositions auprès des pouvoirs publics dans la mise en place de dispositifs spécifiques pour améliorer l'insertion sociale et professionnelle de cette nouvelle génération.

Podcast
En cours de lecture

L'illettrisme en entreprise

ok_REP_FRA_05_01_illetrisme_entreprise.mp3

ok_REP_FRA_05_01_illetrisme_entreprise.mp3

Télécharger Télécharger ( 1,2 Mo )

On pourrait croire l’illettrisme totalement endigué en France. Et pour cause, l’instruction étant obligatoire jusqu’à 16 ans, tout le monde apprend à lire, écrire ou compter. Et pourtant. Les personnes quittant l’école sans avoir acquis une maîtrise suffisante de la lecture, de l’écriture et du calcul pour être pleinement autonomes restent nombreuses (attention, être illettré n'est pas être analphabète). En 2011, l’Insee en dénombrait 2,5 millions, 51 % des personnes illettrées en France ont un emploi. Nous nous intéressons donc aujourd'hui à l'illettrisme dans l'entreprise. Reportage à Arras dans le nord de la France, dans une entreprise de câblage électrique (Apra), où le directeur a instauré un programme de remise à niveau sur une centaine de salariés, une quinzaine (sur la base du volontariat) suivent ces formations.