La Nouvelle-Calédonie dit « non » à l’indépendance. A 56%, les électeurs de cet archipel du Pacifique ont préféré rester au sein de la République française. La participation a été massive : 80% des électeurs sont allés aux urnes. Un scrutin d’auto-détermination inédit sur le territoire français. Quelles réactions ? Quelles conséquences ? Reportage de notre envoyé spécial.