Nous partons à la rencontre du dernier vendeur de journaux à la criée de la capitale. Arrivé en 1972 en France, après avoir fui le Pakistan, Ali est aujourd'hui un personnage emblématique de Saint-Germain-des-Prés où, chaque jour, il fait la tournée des cafés et restaurants pour vendre ses journaux.