Après des mois de discussions tendues, la Commission européenne et le Royaume-Uni sont parvenus à s’entendre sur les modalités de leur divorce. Le projet d’accord doit être validé par les 27, ce dimanche, à Bruxelles. Le texte prévoit notamment de préserver les droits des citoyens de l’Union vivant au Royaume-Uni et des Britanniques résidant en Europe. Selon les estimations, plus de 200 000 Britanniques vivent en France. Comment ont-ils vécu ces dernières péripéties ? Sont-ils rassurés par ce projet de « Soft Brexit » ? Elément de réponse avec ce reportage de Grégoire Sauvage.