Ce dimanche 16 juin est donné le coup d’envoi du Service national universel (SNU), porté par le candidat Macron lors de la campagne présidentielle. Son idée était alors de rétablir un « service militaire universel » obligatoire et d’un mois. Finalement le SNU, pour Service national universel, comportera une partie obligatoire, vers 16 ans, et une partie facultative qui s’adressera aux jeunes qui souhaitent s’engager dans la culture, la défense, l’environnement, l’aide aux personnes ou le tutorat. La phase pilote commence donc ce dimanche... Quelque 2000 jeunes volontaires âgés d’en moyenne 15/16 ans seront répartis dans 13 départements du pays. Un saut dans l’inconnu pour ces adolescents.