Le gouvernement a confirmé, il y a dix jours, l'instauration de quotas pour les filières professionnelles en tension, avec des « objectifs chiffrés » pour l'immigration professionnelle. Parmi les métiers concernés celui des services à la personne, à savoir : l'aide aux personnes agées, la garde d'enfants ou encore les taches ménagères.

Le secteur des aides à domicile représente 5% des actifs et 1,3% du PIB. Le vieillissement de la population et le taux de natalité toujours élevé en France offre à ce secteur une croissance très importante. Avec 62 000 postes à pourvoir cen 2019, selon Pôle emploi, l'aide à domicile représente le deuxième recruteur en France, mais paradoxalement, peu de candidats répondent aux offres. La semaine dernière, Pôle emploi du boulevard Ney dans le XVIIe arrondissement de Paris, a organisé avec la Fédération française des services à la personne et de proximité (Fédésap), une rencontre entre employeurs et postulants.