Accueillir chez soi, pour quelques mois ou quelques années un jeune délinquant, c'est permettre à ces mineurs souvent passés par des centres fermés ou des foyers de retrouver des repères. Pour la famille d'accueil (famille mais aussi couple ou célibataire), épaulée par le ministère de la Justice, c'est avant tout un acte citoyen. Pour les jeunes délinquants, c'est une chance supplémentaire de se remettre sur le droit chemin. Reportage dans une famille d'accueil de Fleury-les-Aubraies, dans le centre de la France.

►Le ministère cherche à étendre ce dispositif alors si vous voulez vous aussi -pourquoi pas ! - accueillir un jeune délinquant, le site « familledaccueil-pjj.fr » donne toutes les informations nécessaires.