La date fixée pour le Brexit se rapproche, et avec elle le retour des contrôles de marchandises aux frontières. L'exercice est inédit pour les douaniers français : au 31 octobre, ils devront contrôler les marchandises anglaises avec autant de soin que les marchandises américaines ou japonaises. Au port de Calais, tout le monde est prêt à faire face à ce retour des contrôles, à l'aide d'un nouveau dispositif automatisé. Un reportage de Théotime Roux.