Les cours du pétrole ont flambé la semaine dernière avant de revenir à la normale, suite aux attaques en Arabie saoudite d'importantes installations pétrolières du pays. En France, une hausse de quelques centimes a été constatée sur le prix du carburant à la pompe, ce qui a suscité l'inquiétude d'une éventuelle flambée des prix chez les Français. Jeudi dernier, le ministre de l'Économie et des Finances a déclaré qu'il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Mais cela suffit-il à rassurer les automobilistes ?