En France, c’est une des conséquences des affaires de pédophilie dans l’église. De plus en plus personnes baptisées ont recours à l’apostasie. Ce qui signifie qu’ils décident de renier leur foi officiellement. Pas de chiffre, mais les différents évêchés et même la Conférence des évêques de France le concède : depuis plusieurs mois, le nombre de débaptisation a augmenté.