En France, les médecins peuvent prescrire de l’activité physique et l’écrire sur une ordonnance. Ce serait, selon une étude, plus efficace que la recommandation simple. Depuis deux ans, une loi permet cette prescription pour les malades atteints d’affections longue durée, diabète ou hypertension par exemple, mais pas de remboursement pour l’heure par l’Assurance maladie. Il faut dire que les bienfaits de l’activité physique sur la santé ont été prouvés, à la fois pour prévenir ou pour soigner certains troubles. La ville de Strasbourg fait figure de pionnière en France. Elle a mis sur pied un dispositif dédié depuis 2012.