Cela fait six jours, et les questions sont toujours nombreuses à Rouen.  Six jours que l’usine de produits chimiques Lubrizol a pris feu, dégageant un épais nuage de fumée, qui s’est étendu de cette commune normande jusque dans les Hauts-de-France. Depuis, les récoltes sont suspendues dans près de 200 communes: légumes, lait, miel, œufs, tous les produits sont retirés des circuits de production, en attendant le résultat d’analyses de toxicité.

Selon le syndicat agricole FNSEA, ce sont près de 500 exploitations agricoles qui sont touchées. Notre envoyé spécial David Baché a visité des fermes et écouté le désarroi des agriculteurs concernés.

►À lire :

Incendie à Rouen: les résultats d'analyses connus sous deux joursInquiétudes après l'énorme incendie à Rouen d'un site industrielQue sait-on de l’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen ?