Les frigos solidaires essaiment en France. Il en existe déjà une bonne vingtaine: à Grenoble, Marseille, Lille, Caen ou encore à Bordeaux. Et chaque jeudi de ce mois de janvier, il y en a un nouveau qui voit le jour. Aujourd’hui, le 17 janvier c’est la ville de Nantes qui se joint à eux. L’idée de ces garde-manger en accès libre, placés dans l’espace public, et remplis par des commerçants et des particuliers, a été lancée par une jeune restauratrice du 18e arrondissement de Paris. C’est aussi elle qui a ouvert le premier frigo solidaire de la capitale.