Pour beaucoup d’entre nous, les moustiques sont des indésirables qui, au mieux, nous réveillent la nuit en bourdonnant dans nos oreilles, au pire peuvent transmettre des maladies telles que le paludisme ou la dengue dans certaines régions du globe. Mais ces insectes piquent aussi la curiosité des chercheurs. Leurs compétences insoupçonnées pourraient permettre de lutter contre ces infections. Reportage au sein du tout nouvel insectarium de l’Institut de biologie moléculaire et cellulaire (CNRS), installé sur le campus universitaire de Strasbourg, dans l’est de la France.