Anti-hypertenseurs, vaccins, insuline. En France, cela fait plusieurs années qu'il est difficile de trouver certains médicaments. Face à cette pénurie, le gouvernement réagit : la ministre de la Santé Agnès Buzyn a annoncé lundi un plan pour rendre plus facile l'accès à certains traitements. Faciliter le signalement des ruptures de stocks, mieux gérer le parcours du médicament du fabricant à la pharmacie. Voilà les principaux axes de cette feuille de route. Des mesures qui semblent encore insuffisantes aux associations alors que, sur le terrain, pharmaciens et patients commencent à s'impatienter.