C’est une première en France : l’armateur et le capitaine d’un navire de croisière, le MS Azura, un géant des mers de près de 300 m de long, ont été condamnés cette semaine par la justice marseillaise à une amende de 100 000 euros pour pollution. Au départ de Barcelone, le capitaine avait utilisé un fioul au taux de souffre supérieur au taux accepté en Méditerrané par les normes européenne, avant de faire l’objet d’un contrôle inopiné dans le port marseillais en mars dernier. Une victoire pour les habitants et associations écologistes, qui luttent depuis des années contre contre la pollution maritime aux portes de la ville.