Les gilets jaunes, ces automobilistes français en colère contre la hausse des taxes sur le carburant, s'apprêtent à bloquer le pays, demain samedi. Mais bientôt, la question de cette taxe ne se posera plus, car de plus en plus de Français rouleront en voiture électrique.Le gouvernement s'est récemment fixé l'objectif de 100% de voitures électriques d'ici 2040. Elles sont censées émettre moins de CO2 et préserver ainsi le climat et l'environnement.  Mais la provenance de cette électricité joue un rôle clé : si elle est produite à partir d'une énergie fossile, la démarche est absurde. L'énergie nucléaire est, elle, peu émettrice en CO2, mais les déchets nucléaires polluent énormément. Dans l'idéal, la voiture électrique devrait rouler grâce aux énergies renouvelables.Et certaines initiatives locales s'efforcent de répondre à cette exigence. Ainsi, dans les Hautes Alpes, « l'ombrière photovoltaïque de Baratier » permet aux automobilistes de recharger leurs voitures électriques avec de l'énergie solaire.