Ils se sentent méprisés, floués par le gouvernement. Depuis maintenant cinq semaines, les avocats poursuivent leur mobilisation contre la réforme des retraites. En signe de contestation, ce vendredi 14 février est d'ailleurs une journée « justice morte » en France. La profession qui compte près de 60.000 avocats refuse d'être intégrée au régime général des retraites, synonyme d'un doublement de leurs cotisations et d'une baisse de leurs pensions de retraite ! Rarement, les avocats se sont autant mobilisés contre un projet de réforme.