A Saint-Denis, dans la banlieue Nord de Paris, le Centre d’accueil, de soins et d’orientation de l’association Médecins du Monde reçoit, sans conditions ni rendez-vous, les personnes démunies. Des sans-abri, des retraités précaires, des étudiants pauvres mais surtout des migrants sans papiers, donc sans couverture maladie. Et ils sont particulièrement nombreux cet été.