C’est la première fois qu’un président français se rend sur l’île de Grande Glorieuse, possession française dans l’océan Indien revendiquée par Madagascar. Un réservoir naturel à partir duquel Emmanuel Macron a choisi d’envoyer un message en faveur de la protection de la biodiversité. Dans un cadre exceptionnel, avec des scientifiques et des militants de la cause environnementale à ses côtés, le chef de l’État a affiché sa volonté de faire bouger les choses. Reportage.