Scène irréelle dans une école de Saint-Denis en banlieue parisienne. Il y a deux semaines, à la mi-mai, en pleine journée, des dealers de drogues, visages camouflés viennent récupérer leurs marchandises et un revolver pendant les cours. Dans le quartier du Barrage, les habitants vivent désormais avec ce quotidien: la drogue cachée dans les établissements scolaires, les points de vente à chaque coin de rue. Certains parents d'élèves ont donc décidé de se réapproprier les espaces publics. Reportage.