Malgré les mesures annoncées par le gouvernement pour répondre à la grève des services d'urgence des hôpitaux, le collectif InterUrgence a décidé de maintenir le mouvement. Les personnels paramédicaux qui dénoncent notamment le manque d'effectif et veulent des actions immédiates pour améliorer leurs conditions de travail et de prise en charge des patients. Reportage aux urgences des hôpitaux Lariboisière et Saint-Antoine, à Paris.