Ce jeudi 21 février s'ouvre pour quatre jours au Vatican le sommet mondial sur les crimes pédophiles dans l’Eglise. Avec une question centrale : comment protéger les mineurs et éviter qu'ils ne soient victimes de viols ? Pour y répondre, 180 participants seront présents autour du pape François. Notamment les présidents des conférences épiscopales du monde entier. Les victimes n'ont pas été conviées, mais elles ont été entendues lors de réunions avec les responsables de l'Eglise, un moyen aussi de connaître leurs attentes. Pierre Olivier en a rencontrées.