C’est ce que proposent, depuis 2017, une dizaine d’entreprises à but d’emploi en France. Le projet, porté par l’association ATD Quart-Monde, concerne déjà 600 anciens chômeurs de longue durée. Ils ont fait le pari de prendre un emploi financé pour deux tiers par l’assurance chômage et pour un tiers par des revenus d’activité commerciale. Des activités qui ne doivent pas rentrer en concurrence avec les entreprises privées du secteur, et qui doivent servir à générer du lien social dans le quartier.